août 22, 2020

Journée du 21 août 20 #Yatnahaw_Gaa_Obligi

Par samir

#Yatnahaw_Gaa_Obligi

Hier 21 aout, il y’a eu visiblement des arrestations massives sur tout le territoire national.

Les citoyens sont sortis un peu partout pour reprendre les manifestations du Harak, mais les services de sécurité étaient aussi très mobilisés pour empêcher les gens de marcher.

Ceci marque je pense un retour en force dans la rue des algériens qui ne renoncent absolument pas à leur demande de changement politique radical.

Je pense aussi que la journée d’hier était une journée de test pour le hirak, un test qui s’avère positif tant la mobilisation reste intacte dans son principe, même si cette première journée n’a pas mobilisé les millions d’algériens qu’on avait encore dans la rue durant la période précédant le confinement.

Il est normal que la population continue à se protéger contre le virus, surtout que le régime en place a imposé un confinement qui est en réalité un simple couvre feu visant à empêcher le hirak dans la rue. N’est-ce pas que la gestion de la crise sanitaire par les autorités est en réalité une autre catastrophe, la population est particulièrement les personnels de santé ont été livrés sans grande aide au virus.

La propagande du régime continue à tenter de terroriser les gens à propos du virus, et c’est cela qui expliquer un retour progressif du hirak dans la rue.

Une chose est sûre, c’est que les algériens ne se contenteront plus des consignes boiteuses du régime, pour prendre les décisions qui s’imposent.
Les services de sécurité ont alors tenté d’arrêter le tsunami populaire de la révolution avec des cuillères à café. Ils ont arrêté énormément de hirakistes, comme ils ont fait depuis le début du mouvement.

Arrêtant certains par-ci, et relâchant d’autres par-là. Croyant ainsi pouvoir affaiblir la détermination des algériens face à l’arbitraire et la faillite totale d’un régime illégitime et finissant.

C’est parti donc pour un second souffle de la révolution pacifique et démocratique du peuple algérien. Et nul doute que cette fois-ci plus rien ne pourra empêcher l’avènement de la démocratie et de l’Etat de droit que réclament avec beaucoup de dignité les algériens.

Respect à mes concitoyens pour ce travail courageux qu’ils font, et solidarité avec tous les détenus du harak.

Samir

Partager:
0
fb-share-icon0
20k
fb-share-icon20