mars 28, 2020

Al Hirak Wajeb Watani

Par samir

Le Hirak vise à installer une véritable démocratie dans notre pays l’Algérie.
Il s’agit de déraciner une dictature mortifère qui sévit contre les algériens depuis l’été de l’année 1962.

Les algériens ont tout subi et tellement supporté d’injustices et de pillages à ciel ouvert de leur pays, par des bandes qui se sont succédé sur le trône du pouvoir par la force des armes, par la triche, et par le terrorisme.

Il ne s’agit pas de dégager des majorités ou des minorités pour gouverner ce triste pays qui n’en finit pas de s’enfoncer, mais il s’agit de poser les jalons d’une vie politique démocratique, un État de droit, des institutions réellement légitimes et des pouvoirs sous le contrôle effectif des citoyens algériens.

C’est de cela qu’il s’agit pour le moment et c’est pour cela que les algériens sont sortis dans la rue par millions pendant au moins une année, si ce n’est la pause momentanée actuelle causée par la pandémie du coronavirus.

Il va s’en dire que le Hirak continuera son chemin, dès la fin de la crise sanitaire mondiale en cours. Le régime en place, illégitime et très pervers continue bien sûr sa fuite en avant, instrumentalisant même la crise sanitaire pour sévir et tenter de survivre encore un peu plus à la pression et à la détermination des algériens à changer radicalement la situation politique, à résoudre définitivement la crise politique du régime en Algérie.

Le peuple est à la hauteur des enjeux du moment, le monde entier lui reconnaît cela et c’est maintenant aux élites, tous bords confondus, d’être au rendez-vous de l’Histoire.

Celles et ceux qui ne vont pas dans le sens des intérêts supérieurs de TOUT le peuple algérien seront mis hors jeu et considérés comme en faillite envers leurs responsabilités historiques.

Allah yajaal el khir.

Partager:
0
fb-share-icon0
20k
fb-share-icon20